Le Prochain RDV
News Medias

Envoyé Spécial : Manuel Valls accusé d’avoir dépensé des milliers d'euros d'argent public pour des sondages !

Selon un document réalisé par Envoyé Spécial et diffusé sur France 2 le 13 avril 2017, Manuel Valls aurait dépensé des dizaines de milliers d’euros à Matignon pour réaliser des sondages sur lui. Non Stop Hanouna vous donne davantage de détails concernant cette polémique.

L’enquête dévoilée par Envoyé Spécial a fait l’effet d’une onde de choc. Diffusé hier soir sur France 2, une chaîne qui verra bientôt un de ses animateurs phares quitter le navire, le document accuse l’ex-Premier Ministre Manuel Valls d’avoir dépensé des dizaines de milliers d’euros d’argent public à des fins suspectes. Selon le magazine, ces sommes auraient en effet été investies dans des sondages destinés non pas à mesurer l’action du gouvernement, mais bel et bien à jauger la popularité de l’ex-chef du gouvernement. Une pratique douteuse, qui a d’ailleurs engendré les interrogations d’un rapport parlementaire publié en 2015, remettant en cause « l’intérêt de certains de [ces sondages] pour la conduite de l’action gouvernementale ».

Plus de 53 520 euros dans un seul sondage

Selon les journalistes d’Envoyé Spécial, au cours de l’année 2016, près de la moitié des enquêtes commandées par le Service Information du Gouvernement (SIG) auraient été consacrées à la mesure de la notoriété de Manuel Valls. Parmi-ces dernières, une demande formulée en juin 2014, visant à dresser le « bilan d’image du Premier Ministre ». Après une étude réalisée du 28 avril au 12 mai 2014, c’est un dossier de plus de 100 pages qui aurait été remis au chef de gouvernement de l’époque. Dans ce dernier, des informations concernant la perception de son caractère, sa gestuelle, ainsi que son apparence. A elle seule, cette enquête aurait coûté plus de 53 520 euros, toujours selon les équipes d’Envoyé Spécial. Une procédure qui est donc non seulement onéreuse, mais qui s’est également révélée inefficace. Malgré de multiples sondages d'opinion à son sujet, l'ex-candidat à la présidentielle de 2017 n'est en effet pas parvenu à convaincre l'électorat français, ayant été évincé de la compétition lors de la primaire socialiste.  

Plus de 53 000 euros auraient été investis dans des sondages sur le Premier Ministre.
Le document dévoilé dans Envoyé Spécial accuse Manuel Valls d'avoir dépensé de l'argent public à des fins personnelles. / ©IP3 PRESS/MAXPPP
Ajouter un commentaire
A lire aussi
Inscription
Rencontre un chroniqueur,<br/>Organise une surprise,<br/>Lance un défi à l'équipe !
Rencontre un chroniqueur,
Organise une surprise,
Lance un défi à l'équipe !
Je m'inscris
Sondage
Que souhaitez-vous découvrir sur la chaîne Youtube de Non Stop Hanouna ?
Plus de coulisses : 
50%
Plus de darkas : 
0%
Plus de Cyril Hanouna : 
0%
Plus de contenus inédits : 
50%