Le Prochain RDV
News Medias

Michel Cymès critiqué pour "Le Test qui sauve", il réplique dans une lettre ouverte

Après la diffusion du dernier numéro du "Test qui sauve", Michel Cymès et Adriana Karembeu ont été vivement critiqués par la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France qui ont dénoncé le programme de France 2. Très en colère, Michel Cymès a tenu à répliquer dans une lettre ouverte. Non Stop Hanouna vous en dit plus.

Alors que l’émission "Test qui sauve" sur France 2 a pour but d’apprendre les gestes des premiers secours, Adriana Karembeu et Michel Cymès doivent faire face à de vives critiques de la part de la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France. Alors que les deux animateurs ont voulu éteindre un feu de friteuse, la FNSPF a dénoncé le programme : "les sociétés de production ont choisi de faire appel à une société privée de formation incendie plutôt qu’au service public d’incendie et de secours des sapeurs-pompiers, dont les missions sont précisément la formation, prévention et sensibilisation du grand public face aux risques. La spectaculaire démonstration du feu de friteuse aboutit à des conseils de conduite consistant à éteindre le feu soi-même par l’apposition d’un couvercle ou d’une serpillière humide. Or, ce geste est particulièrement dangereux à effectuer par le téléspectateur".

"On se retrouve au milieu d’une guéguerre"

Face aux critiques, Michel Cymès a tenu à réagir dans une lettre ouverte, et surtout à faire connaitre sa colère : "On a bien permis à près de deux millions et demi de téléspectateurs d’apprendre les rudiments du secourisme, mais surtout que l’on a réussi à les motiver pour qu’ils aillent se former auprès des organismes de secours… on se retrouve pris au milieu d’une guéguerre du secourisme. Insupportable de se retrouver accusés par des profession-nels du secourisme parce qu’on n’a pas fait appel à eux. […] Parce que la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France… ce n’est pas LES pompiers de France (…) Et que ça plaise ou pas à ceux, professionnels du secourisme, qui, ce soir-là, n’ont pu que regarder l’émission, à vrai dire, cela nous importe peu".

Michel Cymès répond aux critiques
Le journaliste a fait part de sa colère dans une lettre ouverte / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire
Inscription
Rencontre un chroniqueur,<br/>Organise une surprise,<br/>Lance un défi à l'équipe !
Rencontre un chroniqueur,
Organise une surprise,
Lance un défi à l'équipe !
Je m'inscris
Sondage
Partager