Le Prochain RDV
Actu

Enora Malagré blessée, elle quitte le plateau de TPMP en plein direct

Lors du Prime de La Grande Rassrah 2, diffusé le 30 mars 2017, Jean-Michel Maire a eu des propos très violents à l’égard de sa collègue Enora Malagré. Blessée, cette dernière a quitté le plateau en plein direct. Non Stop Hanouna vous en dit plus.

Les mots peuvent parfois blesser. Et ce n’est pas Enora Malagré, qui s’est pris un râteau par Pascal Elbé, qui dira le contraire. Lors du prime de La Grande Rassrah 2, la jeune femme a en effet été la victime de propos très violents à son égard. Alors qu’elle visionnait une caméra-cachée sensée piéger Jean-Michel Maire, elle a été témoins de paroles très blessantes émanant de son collègue. L’accusant d’être une piètre animatrice, le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste n’y est en effet pas allé avec le dos de la cuillère… Et la peine a été double pour Enora Malagré. Non seulement les mots étaient très blessants en raison de leur méchanceté, mais en plus, ils émanaient d’un ami proche. Pour l’animatrice du Van, c’en était trop. Elle a donc décidé de quitter le plateau en plein direct. 

"Dès qu’elle fait un truc, elle se plante"

Pour les besoins de cette caméra cachée, Cyril Hanouna avait fait croire à son chroniqueur Jean-Michel Maire qu’il voulait lui confier une nouvelle émission, "À Deux, C’est Mieux". Pour cela, il fallait cependant recruter une chroniqueuse avec qui il pourrait co-animer le programme. Si Jean-Michel Maire a proposé plusieurs noms comme ceux de Caroline Ithurbide ou encore Valérie Benaïm, c’est finalement sur Enora Malagré que s’est arrêté le choix trublion du PAF. Une position que ne partageait visiblement pas le chroniqueur, qui s’est alors laissé aller quelques réflexions très violentes. "J’ai l’impression que c’est le chat noir. Sur Virgin, elle a planté l’émission, sur C8 ça s’est arrêté, CStar on ne peut pas vraiment dire que c’est la folie…", a-t-il ainsi lâché sans vergogne. Face à ces images, la présentatrice du Van, manifestement blessée, a brusquement quitté le plateau… Avant de revenir pour rassurer un Jean-Michel Maire rongé par la culpabilité et l’angoisse. Car comme lors de La Grande Rassrah 1, le dindon de la farce, c’était en fait lui.

En réalité, c'était la jeune femme qui piégeait Jean-Michel Maire.
Ajouter un commentaire
Inscription
Rencontre un chroniqueur,<br/>Organise une surprise,<br/>Lance un défi à l'équipe !
Rencontre un chroniqueur,
Organise une surprise,
Lance un défi à l'équipe !
Je m'inscris
Sondage
Qui est votre nouveau chroniqueur préféré ?
Tom Villa : 
0%
Pierre Ménès : 
0%
Rachid Arhab : 
25%
Greg Guillotin : 
25%
Kelly Vedovelli : 
25%
Louis Morin : 
0%
Domi­nique Farru­gia : 
25%