Le Prochain RDV
TPMP NEWS

TPMP : Les chroniqueurs s'indignent tous contre l’éviction de David Pujadas

C’est un fait assez rare pour être souligné. Tous, oui tous, les chroniqueurs de "Touche pas à mon Poste" se sont retrouvés d’accord sur un point. Pour eux, l’éviction de David Pujadas à la tête du JT de 20 heures est une énorme erreur. Non Stop Hanouna vous fait un résumé de ce Face à face historique.

En plein mercato média, c’est l’annonce choc de cette journée du 17 mai. Delphine Ernotte, directrice de France Télévisions, a décidé de remplacer David Pujadas à la tête du Journal télévisé de France 2. Figure emblématique de l’information du service public depuis quatorze années, ce choix est d’autant plus étonnant qu’il arrive à un moment où les audiences entre les JT de TF1 et France 2 sont de plus en plus proches. Émission de média oblige, "Touche pas à mon poste" ne pouvait pas passer à côté. Pour une fois et de manière historique, les chroniqueurs sont tous d’accord. Pour eux, c’est "inadmissible" comme dirait Valérie Bénaïm. Alors que la plupart des chroniqueurs restent incrédules face à cette décision, Jean-Luc Lemoine affirme que "c’est une énorme erreur." 

"C'est un scandale ! C’est un coup d’État télévisuel"

Pour l'humouriste, c'est un risque incosidéré alors que les audiences étaient très bonnes : "Ils sont en train de désosser des choses qui marchent bien. Le JT commençait à battre celui de TF1, ou en tout cas s’en rapprochait. Les émissions politiques marchaient très bien, quand ils couvraient des évènements, ça marchait très bien". Mais celui qui prend les choses le plus à cœur, comme d’habitude, c’est Gilles Verdez. Alors que David Pujadas était l’un des seuls à trouver grâce à ses yeux, Gilles Verez ne risque pas de se réconcilier avec Delphine Ernotte. "C’est un scandale ! C’est un coup d’État télévisuel. Madame Ernotte, la grande patronne, avait préparé son coup, elle attendait la fenêtre de tir, le bon moment pour le virer" annonce le journaliste en plateau. Pour Isabelle Morini-Bosc aussi, le choix reste aussi incompréhensible : "C’est une très mauvaise idée, parce qu’effectivement il peut être autoritaire, mais ça prouve que c’est un vrai chef de gare, c’est pour ça que ça fonctionnait très bien." De son côté, Agathe Auproux va très bien résumer la pensée générale en plateau : "Personne ne comprend pourquoi ce renouvellement intervient à ce moment-là" Quant aux fanzouzes, pour 65 % d’entre eux, David Pujadas ne méritait pas d’être viré.

La bande de TPMP s'indigne contre l'éviction de David Pujadas
Mots clés
Ajouter un commentaire
Inscription
Rencontre un chroniqueur,<br/>Organise une surprise,<br/>Lance un défi à l'équipe !
Rencontre un chroniqueur,
Organise une surprise,
Lance un défi à l'équipe !
Je m'inscris
Sondage
Partager