Le Prochain RDV
Actu

TPMP : Gilles Verdez prend la défense des Marseillais

Depuis la diffusion de la nouvelle saison des Marseillais, l’équipe de TPMP ne cesse de débattre sur le programme de W9. Et alors qu’Enora Malagré et Valérie Benaïm ne sont pas fans de cette télé-réalité, Gilles Verdez de son côté a tenu à prendre la défense des Marseillais ce mardi 25 avril. Une séquence à découvrir sur Non Stop Hanouna.

Depuis de nombreuses années, les Marseillais doivent faire face aux critiques de certains internautes, mais aussi des chroniqueurs de Touche pas à mon poste. Invité dans l’émission il y a quelques semaines, Paga a tenu à prendre la défense du programme en assurant que rien n’était faux : "Ce n'est pas du fake, vraiment. Rien n'est scénarisé. À aucun moment le producteur ne te met le couteau sous la gorge (...). Ça n'allait pas dans mon couple depuis six mois. Ce n'est pas du pipeau. Elle m'a pardonné (...). C'est la femme de ma vie". Et ce mardi 25 avril, l’équipe de TPMP a une nouvelle fois débattu des Marseillais.

"Ils ne sont pas caricaturaux"

Et si Ludi Rétory, qui était l’experte média du jour, a tout simplement dézingué le programme, Gilles Verdez a tenu à prendre la défense des Marseillais : "Isabelle et Ludivine notamment ont une analyse qui est complètement déconnectée de la réalité. Parce qu’en fait ils ne sont pas du tout caricaturaux. Ils jouent avec ça. Quelqu’un comme Paga par exemple a beaucoup d’humour y compris sur lui-même donc comme ça les trainer dans la boue parce qu’ils jouent dans les Marseillais, c’est ridicule". Des propos qui devraient faire plaisir aux candidats des Marseillais.

Le chroniqueur adore les Marseillais
Ajouter un commentaire
Inscription
Rencontre un chroniqueur,<br/>Organise une surprise,<br/>Lance un défi à l'équipe !
Rencontre un chroniqueur,
Organise une surprise,
Lance un défi à l'équipe !
Je m'inscris
Sondage
Qui est votre nouveau chroniqueur préféré ?
Tom Villa : 
0%
Pierre Ménès : 
0%
Rachid Arhab : 
25%
Greg Guillotin : 
25%
Kelly Vedovelli : 
25%
Louis Morin : 
0%
Domi­nique Farru­gia : 
25%